Delphine

Après ma deuxième grossesse, je suis restée assez cambrée et je n’arrivais pas à « retrouver mon ventre ». J’avais aussi un souci de vessie qui n’avait pas repris sa place initiale et qui faisait que j’avais toujours des envies très pressantes pour peu d’urine finalement.

À peine quelques séances d’hypofitness ont suffi pour permettre à ma vessie de se repositionner correctement et de me libérer de la gêne associée.

Même si je ne suis pas encore très régulière dans ma pratique, je constate que ma posture s’est améliorée dans son ensemble. Mon ventre est plus tonique et je suis également rassurée de savoir que cela contribue à réduire le risque de descente de mes organes.

Mon dos était douloureux depuis des années, j’arrive maintenant à me tenir plus droite avec moins de contractures.

Les quelques minutes quotidiennes que je prends pour pratiquer l’hypofitness dans ma vie de maman à plein temps me permettent aussi de recharger mes batteries : le fait de s’appuyer sur la respiration profonde est une réelle détente pour moi !

Tags :
Santé

Découvrez d'autres témoignages

Delphine

Après ma deuxième grossesse, je suis restée assez cambrée et je n’arrivais pas à « retrouver mon ventre ». J’avais aussi un souci de vessie qui n’avait pas repris sa place initiale et qui faisait que j’avais toujours des envies très pressantes pour peu d’urine finalement.

Lire plus >

Nunzia

Il y a deux ans, après avoir subi une mastectomie, mon oncologue m’a conseillé de faire de l’activité physique pour mieux récupérer de l’opération.

Lire plus >

Fannie

Grâce à la pratique de l’Hypofitness pendant quinze minutes tous les matins au réveil, je suis dans une meilleure condition physique, j’ai plus de vitalité et la fatigue m’atteint moins vite.

Lire plus >