Yenny

Je souffre d’essoufflement depuis l’enfance, et je ne peux pas me passer de mes médicaments.

Quand je pratiquais une activité intense ou trop fatigante, ma respiration devenait lourde et mon essoufflement reprenait de plus belle : c’était très douloureux.

Mais depuis que j’ai commencé l’hypopressif, il y a quatre ans, mon souffle s’est libéré. Je ne ressens plus d’essoufflement, même quand je pratique une activité physique intense.

Tags :
Santé

Découvrez d'autres témoignages

Marie-Christine

Les hypopressifs ont été une découverte longue et difficile, mais c’est justement pour ça que c’est encore plus satisfaisant. Les positions au départ sont compliquées et nécessitent la sollicitation de muscles qui deviennent de plus en plus toniques.

Lire plus >

Angela

Les exercices hypopressifs fonctionnent si bien pour moi ! J’ai un pessaire juste pour ma tranquillité d’esprit et, depuis que je pratique les exercices hypopressifs et que j’ai le pessaire – que je ne porte que lorsque je fais des efforts physiques intenses –, je n’ai presque plus de symptômes.

Lire plus >

Fannie

Grâce à la pratique de l’Hypofitness pendant quinze minutes tous les matins au réveil, je suis dans une meilleure condition physique, j’ai plus de vitalité et la fatigue m’atteint moins vite.

Lire plus >