Ning

Pendant quatre ans, j’ai souffert d’un prolapsus utérin de grade 3. Tous les médecins m’ont recommandé de faire appel à la chirurgie, mais j’ai refusé.

Puis j’ai rencontré Harry, mon instructeur, et, depuis, je pratique l’hypopressif tous les matins, pendant dix minutes à peine, comme il me l’a enseigné.

Au bout de deux mois, je suis retournée chez le médecin pour un contrôle et tout était rentré dans l’ordre. Je suis aussi débarrassée de mes ballonnements et de mes crampes d’estomac.

Tags :
Santé

Découvrez d'autres témoignages

Hoki

D’habitude, faire de longs trajets me fatigue, mais maintenant, grâce à mes exercices, je me sens toujours plein d’énergie. Mon envie de fumer s’est estompée aussi. J’ai du mal à le croire : l’entraînement est si simple, et le résultat si impressionnant !

Lire plus >

Paola

J’ai participé à des cours d’exercices hypopressifs et je suis enthousiaste car ils m’ont permis de mieux connaître mon corps et d’obtenir les bienfaits que je recherchais en peu de temps.

Lire plus >

Bénédicte

Je m’appelle Bénédicte, j’ai 49 ans. Je suis atteinte d’endométriose sévère, j’ai subi en 2018 une hystérectomie totale avec conservation des ovaires à cause de la maladie. Je suis toujours sous traitement hormonal contre l’endométriose.

Lire plus >